Défi 2/37- Définir ma vision du bonheur: Faire mon Vision Board

“Ce que nous voyons dépend principalement de ce que l’on cherche.” John Lubbock

 

bonheur vision board

Concept: une représentation de ce que nous voulons

Un Vision Board est un collage d’images et/ou de mots qui représentent ce que vous souhaitez avoir dans votre vie et que vous affichez de façon à le voir régulièrement. L’idée est de garder en tête de manière consciente et inconsciente vos objectifs afin que votre cerveau scanne votre environnement à la recherche d’opportunités alignées avec votre vision. Exemple: imaginons deux personnes qui se baladent dans Paris, l’une d’entre elle est étudiante en architecture, l’autre est dingue de shopping. Et bien dans la même rue de Paris, elle ne verront pas les mêmes choses car leur cerveaux respectifs ne cherchent pas les mêmes informations. C’est très puissant, mais pour que cela joue en notre faveur, nous devons savoir ce que nous cherchons, mieux encore, le visualiser…

En pratique: fabriquer son Vision Board

Avant tout je vous conseille de vous trouver quelques heures tranquilles afin que le processus soit plus agréable. Je m’y suis remise à 3 fois sur 3 jours lors d’un weekend où ma puce et moi étions seules à la maison. J’ai profité des soirées et d’un début d’après-midi où elle a miraculeusement joué toute seule.Voici les étapes que je propose:

  1. Identifier où ira votre Vision Board afin d’en définir le format. Rien de plus frustrant que d’avoir passé plusieurs heures à faire un petit chef-d’œuvre pour ensuite réaliser qu’il est trop grand pour aller sur la porte ou trop petit pour voir son contenu une fois suspendu. Une question importante à se poser: voulez-vous le garder pour vous ou bien êtes-vous à l’aise à l’idée que toute la famille et les invités passent devant? Perso, je trouve que c’est assez intime et sans vouloir le cacher, je n’ai pas envie que tous les invités de passage tombent dessus. Exit donc le mur du salon ou la porte des toilettes (pourtant idéaux afin de passer devant régulièrement ;o). J’ai donc opté pour l’intérieur de la porte de mon armoire (que j’ouvre plus que régulièrement ;o). Du coup, cela m’impose un format relativement étroit et long. Deux grandes feuilles de Canson coupées à la bonne dimension et un bâton de colle, me voila prête!
  2. Définir le contenu. Sur 2 feuilles A4, j’ai listé les catégories suivantes: « Travail », « Développement personnel », « Couple », « Famille », « Corps & santé », « Loisirs », « Relations », « Possessions matérielles ». Et puis j’ai pris 20 minutes pour jeter sur papier ce que voulais obtenir dans chacune de ces catégories.
  3. Illustrer ta vision. Pas besoin de collectionner des magazines pendant des mois avant de vous y mettre. Il suffit d’aller sur Google Images, faire une recherche sur les mots listés et copier-coller dans un document Word les images. Attention, il y a un gros risque de dérapage à cette étape car on trouve énormément de chouettes images. Autre choix personnel à faire à ce stade: voulez-vous uniquement des images ou bien aussi des mots? Mon Vision Board est un mix d’images, de mots et de citations (aussi bien en français qu’en anglais). C’est ce qui me parle et m’inspire. Je suis très sensible aux citations motivantes.
  4. Créer votre Vision Board. Arrive enfin la partie manuelle (youpi!): après impression des images, c’est l’heure de découper et coller. C’est le moment de faire ce dont vous avez envie: aligner des images ou bien créer un beau chaos… avoir plein d’images ou bien une ou deux. Pas de règle. L’important est de le faire.

Pour ceux qui n’aiment pas les activités manuelles ou qui n’ont pas le temps, voici une version « light »: ne choisir qu’une image par catégorie. De même vous n’êtes pas obligé de couvrir toutes les catégories. De mon coté la catégorie « Possessions matérielles » est passée à la trappe car ce n’est pas un aspect de ma vie sur lequel je ressens le besoin de consacrer  mon attention à ce jour. Mais peut-être aura-t-il une place importante dans un prochain Vision Board…

Mon avis: j’étais dans le flow!

Je ne sais pas dire à ce stade l’impact qu’aura mon Vision Board, mais en tout cas je suis plus que satisfaite de l’avoir fait et j’ai passé quelques heures dans le Flow. Rien que cela c’est une victoire… Je pense que la création d’un Vision Board travaille à deux niveaux:

  1. lors de sa création, il nous oblige à clarifier nos attentes, nos rêves. Nous mettons un visage à nos aspirations, nous donnons un nom à notre bonheur.
  2. lorsque l’on passe du temps à l’observer, on se rappelle régulièrement ce qui est important pour nous. Cela permet d’une part de relativiser les petites contrariétés et d’autre part de mettre son cerveau sur la longueur d’onde de ce que l’on cherche. Ainsi, dans notre quotidien, nous pouvons plus facilement identifier les opportunités liées à nos rêves.

Qu’est-ce qui vous bloque à ce jour pour faire votre propre Vision Board? Mettez votre réponse en commentaire et on en discute!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *