Défi 14/37 – Ecrire un manifeste pour l’année à venir

“Il faut que l’idée naisse de la vision comme l’étincelle du caillou.” Charles-Ferdinand Ramuz

Manifeste-2016

C’est cette période de l’année à nouveau… Celle qui nous pousse bien malgré nous à faire des bilans et à nous poser des questions pour la suite. Alors que je m’interrogeais sur le pour et le contre des bonnes résolutions, une approche un peu différente s’est imposée à moi. Une approche qui me semble plus souple et pourtant plus exigeante. Une approche qui me “parle” à moi, à ce stade de mon cheminement. A vous de voir si elle vous séduit.

Il s’agit de remplacer vos bonnes résolutions par un manifeste pour cette nouvelle année. J’imagine qu’en utilisant les mots “bonnes résolutions”, j’ai déjà perdu certains lecteurs… Je les comprends, cela fait des années que je fais partie des détracteurs de ces fameuses bonnes résolutions. Trop de pression, trop d’échec, trop de déceptions au point de préférer baisser les bras. Mais qu’on le veuille ou non, en début d’année, avec l’arrivée du printemps ou à l’approche de notre anniversaire, on a toujours tendance à vouloir se fixer des objectifs de développement.  Et c’est heureux. Si l’on n’essaye pas d’avancer, au mieux on stagne, au pire, on recule.

Le concept: se donner des règles de vie inspirantes

Manifeste: nom masculin, proclamation écrite par un groupe qui souhaite exposer son programme et présenter son action.

Pour faire simple, il s’agit de définir les lignes directrices qui me serviront de repères pour 2016. Ce que je n’aime pas dans les résolutions, c’est leur coté noir ou blanc, vrai ou faux, réussite ou échec. Mon manifeste me semble plus inspirant, plus ouvert aux surprises que la vie me réserve pour cette nouvelle année. C’est avant tout une attitude que je souhaite avoir face à la vie, même s’il est évident qu’à ce jour chacune de ces phrases est liée dans ma tête à des actions concrètes. Mais ces actions changeront sans doute au fur et à mesure de l’année pour s’adapter aux situations tout en souplesse.

Voici donc les 11 points de repères pour mon année 2016:

  • Dans l’espace entre le stimulus et ta réaction, choisis consciemment. Bien qu’il soit illustré en petits caractères dans mon image, il est mon axe prioritaire. En ce moment, je suis fascinée par le sujet de la neuroplasticité. Pour moi, cela apporte un éclairage à une idée qui m’a toujours interpelée: il n’y a pas de bon ou mauvais caractère, il y a de bonnes ou mauvaises habitudes. En choisissant une autre réaction à un même stimulus, je peux petit à petit créer une nouvelle habitude qui sera plus alignée avec mes valeurs.
  • Consomme moins, simplifie. Cette année, je veux purger ma maison des objets stockés et inutilisés. Je souhaite utiliser ce que j’ai au lieu d’acheter du nouveau. Ironiquement, avant de me lancer dans mon article, j’étais occupée à chercher sur internet des comparatifs pour des robots de cuisine car j’ai dû déclasser ma machine à pain et que cela me semble une excuse en or pour craquer pour un des ces robots pâtissiers (hahaha!). En tapant ces mots, je réalise à quel point cet axe sera un combat de tous les instants.
  • Aimer est un verbe. Conjugue-le au présent. C’est si facile de considérer l’amour de ses proches comme acquis que l’on se comporte parfois avec eux comme on ne le ferait jamais avec des étrangers. Je ne suis pas fière de moi quand je le réalise. Je veux agir.
  • Encourage. Mon mot pour l’année sera “cheer” dont la traduction en français est “encourager” bien que selon moi le mot français couvre moins de subtilités que le mot anglais. L’idée profonde est d’être une personne qui soutient les autres, de les faire passer avant, d’être une source d’énergie pour eux.
  • Rayonne d’une énergie positive. Il y a ces personnes qui sont si négatives qu’elles semblent aspirer toute énergie quand elles rentrent dans une pièce, et il y a celles qui sont une source d’énergie partout où elles passent. je choisis mon camp. Reste à trouver comment faire…
  • Rêve, crée, agis, inspire. Une spirale vertueuse pour toujours avancer, un refrain à garder en tête dans les bons et les mauvais jours.
  • Donne toujours 100%. Super difficile pour moi. J’ai souvent la tête à mille choses à la fois et l’impression de n’avoir de temps pour rien. L’idée est de toujours faire de mon mieux dans les circonstances du moment. Etre 100% avec les enfants quand je joue avec eux, 100% dans mes taches au boulot même si ce ne sont pas mes favorites, 100% à mes clients lors de mes cours de Pilates en ayant préparé mes sessions… Et surtout 100% avec mon amoureux quand nous sommes enfin ensembles.
  • Accueil l’échec, c’est ton opportunité d’apprendre. Celui-ci est un prolongement de 2015. J’ai fait pas mal de progrès ces derniers mois. Je cherche à trouver le positif dans des situations que j’aurais auparavant tâché d’oublier au plus vite.
  • Crois en la magie. C’est mon petit coté fleur bleue qui ressort. Un peu de fantaisie dans mon manifeste.
  • Respecte ton corps. Celui-ce ratisse large: mon alimentation, l’exercice physique, la connexion corps-esprit (par la méditation par exemple).
  • Cultive tes relations. Comme mentionné dans l’article sur l’écoute active, je sais que c’est le levier du bonheur qui m’est le plus délicat. Pas étonnant donc qu’il apparaisse tel quel dans mon manifeste.

En pratique: trouvez les phrases qui vous inspirent et gardez les à l’œil toute l’année

J’ai réalisé mon manifeste en 3 étapes:

  1. J’ai listé des mots clefs qui me venaient à l’esprit comme “choisir mes réactions”, “manger sain”, “relations” … J’ai ensuite regroupé certains mots ensemble comme “manger sain”,  “sport” et “poids de forme” sous un intitulé. Dans ce cas-là “Respecte ton corps”. Cela m’a servi de liste de base.
  2. J’ai ensuite fait un peu de benchmarking sur internet. J’ai fait une recherche sur les mots clefs: “life manifesto” et “family manifesto”. Dans la section image, j’ai trouvé plein d’exemples. J’en ai lu quelques uns et j’en ai extrait quelques idées supplémentaires qui se sont ajoutées à ma liste.
  3. J’ai crée mon illustration (dans Photoshop Elements). J’ai été inspirée par les belles illustrations rencontrées lors de mon étape 2. Pour être sûre d’arriver au bout avant fin 2016 ;o), je suis restée sur un design très simple, mais malgré tout, je me suis bien amusée et je suis contente du résultat! Le fait de poser cela noir sur blanc est une première forme d’engagement. Les paroles s’envolent, les écrits restent.

Lors de ma prochaine commande de tirages photos, je ferai quelques copies pour le garder à l’œil car l’idée est d’utiliser ces phrases comme des balises au quotidien. Garder en tête la direction que je veux prendre pendant l’année, mes priorités, mes engagements.

La dernière étape pour ces jours-ci sera de partager mon manifeste. La primeur en est revenue à l’homme de ma vie (à tout seigneur, tout honneur), vous êtes les seconds, et je compte envoyer une copie à quelques personnes qui me sont chères avec notre carte de voeux.

Si vous souhaitez garder un exemple pour vous lancer, vous pouvez télécharger mon manifeste 2016 en cliquant ici.

Et vous comment préférez vous aborder la nouvelle année? Merci de laisser vos réponses en commentaires.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *