Défi 4/37 – Oser faire un état des lieux: la Roue du Bonheur

“La vie, c’est comme la bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre” Albert Einstein

roue du bonheurLa deuxième action de mon défi a été de créer ma vision du bonheur afin de savoir vers quoi je voulais aller. C’est un exercice agréable car tout est possible, on est dans le positif, le boostant… Mais pour avancer, même avec une destination et une carte, si on n’a pas de point de départ, on ne va nulle part. Donc, même si c’est moins exaltant, il est important d’oser se poser la question: “Quel est mon état de bien-être et de bonheur à ce jour?”

Pour cela, j’ai adapté un exercice de coaching bien connu appelé « La Roue de la Vie » à la thématique de la psychologie positive et du bonheur.

Concept: une représentation de là où nous sommes

En s’évaluant sur différents critères pré-définis, on remplit un camembert qui donne une représentation en forme de roue de notre situation actuelle. Cela permet de faire un état des lieux, de réfléchir à la façon dont on avance avec une telle roue, d’identifier les axes de travail prioritaires. J’ai choisis des critères liés aux piliers de la psychologie positive auxquels j’ai ajouté deux éléments qui sont importants pour moi.

En pratique: construire sa roue

Prenez une feuille de papier et pour chaque critère, attribuez-vous une note de 0 à 10 (0: je ne suis nul part, 10 je le vis pleinement).

  1. les émotions positives: la chercheuse Barbara Fredrickson a identifié 10 émotions positives: la joie, la sérénité, la gratitude, l’intérêt, l’espoir, la fierté, l’amusement, l’inspiration, l’émerveillement et l’amour (vous pouvez recompter, il y en a bien 10 ;o). Pour vous noter sur ce critère, essayez d’évaluer la proportion de votre temps passé dans un état d’esprit positif versus des émotions négatives. Plus vous avez eu des émotions négatives, plus votre score sera proche de zéro. Par contre, si à la lecture des 10 émotions vous vous remémorez facilement des instants de votre journée qui ont été de cette “teinte” là, vous pouvez mettre un score plus élevé.
  2. l’engagement: avez-vous faire appel à vos forces pour résoudre vos chalenges? Connaissez-vous vos forces? Êtes-vous souvent dans le “flow” ?
  3. les relations familiales: vous sentez-vous proche des personnes qui vivent sous le même toit que vous? Les contacts avec vos proches sont ils ressourçants ou drainants?
  4. les relations amicales: comment vous sentez-vous dans vos relation aux autres? Avez-vous des amis sur qui vous avez la certitude de pouvoir compter en cas de coup dur? Êtes vous vous-même disponible pour vos amis? Savez vous donner de l’amour et en recevoir?
  5. le sens: avez vous l’impression que vous apportez une contribution aux autres? Il ne s’agit pas forcement de sauver la planète, mais de se sentir utile, d’atteindre un certain degré de satisfaction par rapport à ce que l’on donne autour de soi. C’est votre ressenti qui compte ici. Vous pouvez faire de toutes petites choses mais si elles donnent du sens à votre vie, votre score sera plus élevé que quelqu’un qui ferait des grandes campagnes humanitaires par obligation et sans que cela ne fasse sens pour lui.
  6. les réalisations: avez vous le sentiments d’atteindre les objectifs que vous vous fixez? Avez-vous des succès à célébrer? Êtes vous dans une logique de développement?
  7. la plein conscience: savez vous vivre le moment présent ou bien êtes vous toujours dans le passé ou l’avenir? Lorsque vous jouez avec vos enfants, êtes vous vraiment là ou bien pensez vous au coup de fil important que vous devez absolument passer demain matin en arrivant au bureau? Savez vous apprécier les petits plaisirs? Vous arrive-t-il de simplement vous concentrer sur votre respiration sans rien faire d’autre?
  8. le bien-être physique: j’englobe dans ce critère l’alimentation, la santé, l’énergie, l’image de soi. Je sais qu’il existe des exemples de personnes rayonnant le bonheur malgré des maladies graves ou de lourds handicaps. Il sont des modèles pour chacun d’entre nous. Mais qu’il doit être dur de vivre des émotions positives, de s’investir dans des relations ou de donner du sens à sa vie lorsque l’on vit dans la douleur! Alors, pour moi qui ai la chance d’être en bonne santé, il me semble important de cultiver ce bien-être physique.

Une fois la notation effectuée, il suffit de dessiner les 8 parts de camembert qui correspondent à chaque critère dans un cercle: 0 est le centre de la roue, 10 le périmètre. Comme sur mon exemple en photo, il faut ensuite tracer avec un feutre épais le contour de chaque part en les reliant entre elles. Si vous en avez le temps, hachurez ou colorez l’intérieur de la roue, cela la rend plus visuelle. J’ai créée un pdf (La Roue du Bonheur) pour vous faciliter la vie.

Attention, l’exercice n’est pas fini! Nous avons fait la partie manuelle, reste la partie intellectuelle ;o)

Prenez à présent le temps de vous poser quelques questions pour vraiment achever ce travail d’état des lieux:

  • Si je mettais cette roue à ma voiture, comment serait le voyage?
  • Si j’accélère, que se passera-t-il?
  • Comment mon véhicule va-t-il réagir aux obstacles?
  • Que va-t-il arriver à ma roue avec le temps?
  • Quels sont les critères que j’ai délaissé jusqu’à ce jour?
  • Lesquels m’offrent les plus grandes opportunités de développement?

J’ai mes réponses, mais je ne veux pas  vous influencer donc je les partagerai une autre fois. Par contre, vous êtes invités à noter les vôtres dans les commentaires ci-dessous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *