Défi 5/37 – Réduire le stress en 5 minutes: le Cercle de Zorro

“Nos actions agissent sur nous autant que nous agissons sur elles.” George Eliot

cercle d'influence pour limiter son stress

Puisque j’ai couvert la partie théorique dans mon article précédent, Cercle d’influence: agir pour construire son bonheur, je vais aller droit au but pour cet outil de gestion du stress. Contrairement à la cohérence cardiaque, il vous faudra pouvoir vous isoler pour l’utiliser. Il faut 5 minutes de calme et de quoi écrire.

 Concept: prendre rapidement une action concrète pour se redonner une sensation de contrôle en situation de stress

Shawn Achor, explique le concept du Cercle de Zorro dans son ouvrage “Comment devenir un optimiste contagieux”. Lorsque l’on se sent accablé par une situation stressante, nos sensations de contrôle et de maitrise sont les premières victimes. Or, cette sensation de contrôle est non seulement primordiale pour notre performance intellectuelle, mais aussi pour notre bien-être physique. De nombreuses études sur des rongeurs et sur des êtres humains ont mis en évidence des conséquences physiques (ulcères, problèmes cardiaques et autres) sur les sujets ayant perdu cette sensation de contrôle.  Submergés par le stress, nous laissons nos émotions prendre le dessus et donc c’est l’amygdale, appartenant au système limbique, qui régit notre cerveau. Sous l’influence de l’amygdale, toutes nos ressources sont recrutées pour préparer de notre corps à fuir ou à se battre face au danger identifié. En d’autre termes, notre corps réagit de façon instinctive en favorisant nos capacités musculaires plutôt que nos capacités intellectuelles.  Si nous arrivons à réfléchir avant d’agir, nous redonnons le volant à notre préfrontal qui est la partie la plus évoluée de notre cerveau, celle qui trouve des solutions, fait des liens, analyse… Nous pouvons ainsi court-circuiter l’amygdale. Il y a plusieurs techniques pour “passer en mode préfrontal”, le cercle de Zorro se base sur le fait de prendre une action concrète qui aura de l’impact pour se redonner une sensation de contrôle. Pour que cela soit efficace, il faut naturellement que l’action ait un résultat positif et donc il faut toujours agir dans son cercle d’influence. Dans le cas contraire, on ne ferait qu’aggraver le sentiment d’impuissance…

 En pratique: agir pour avoir de l’impact

Shawn Achor propose une technique en trois étapes:

  1. Prendre conscience de son état de stress: il s’agit de prendre une minute de recul, pour s’observer. Se poser des questions telles que “Comment est ma respiration?” “Qu’est-ce que je ressens dans mon ventre? Dans ma gorge?” “Quels muscles sont contractés?” “Ai-je des douleurs particulières?” Cette étape peut sembler ridicule, mais c’est important de prendre le temps de se connecter à son ressenti, c’est un premier acte “préfrontalisant”.
  2. Lister sur papier les sujets qui nous préoccupent et identifier ceux qui sont dans notre cercle d’influence versus ceux qui sont dans notre cercle de préoccupation (en les entourant par exemple).
  3. Prendre une action sur l’un des sujet dans notre cercle d’influence. Il est important de choisir une action qui sera vite réalisée. En concentrant nos efforts sur un but que nous pouvons effectivement atteindre, nous nous offrons un “succès” (aussi minime qu’il soit) qui nous remet dans une spirale positive.

Si vous êtes plutôt visuel, j’ai essayé de représenter cela dans le schéma ci-dessous:

Action-sur-cercle-influence

Partagez dans les commentaires les symptômes physiques que vous ressentez en cas de stress, cela aidera d’autres lecteurs à réaliser l’étape 1 qui peut être plus délicate qu’on imagine.

Pour acheter le livre de Shawn Achor sur Amazon (en français ou en anglais)

 

crédit photo: Luigi Perrella

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *