Défi 13/37 – Virez votre télévision

“Je trouve que la télévision est très favorable à la culture. Chaque fois que quelqu’un l’allume chez moi, je vais dans la pièce à coté et je lis.” Groucho Marx

television_Ariel-Dovas

Ce défi n’est pas vraiment comme les autres car pour une fois, je ne dois pas mettre cette action en place, mais je suis convaincue de son importance et c’est pourquoi je souhaite la partager. Cela fait maintenant 14 ans que je vis sans télé. C’est donc avec pas mal de recul que je peux vous adresser ce plaidoyer pour boycotter les chaines télévisées. Car entendons nous bien, je ne vous dis pas de jeter votre écran, mais bien de ne plus regarder les chaines commerciales avec leur cortège d’informations stressantes, de publicités incitant à toujours acheter plus et de feuilletons addictifs. Mes mots sont forts, mais c’est une véritable drogue qui nous plonge dans une spirale négative.

Le concept: réalisez votre dépendance et faites votre choix

Le sujet est peu abordé, mais la télévision est une véritable addiction. Les personnes qui la regardent régulièrement ont du mal à arrêter. Si vous souhaitez vivre en pleine conscience votre vie, il est temps de vous débarrasser de cette drogue-là. Voici donc le top 5 des raisons pour stopper vos abonnements:

  1. C’est une perte de temps, purement et simplement.
  2. Elle ralenti votre activité cérébrale. Des études ont montré que lorsque vous regardez la télévision, l’activité de votre cerveau se modifie de deux façons. D’une part, les parties supérieures de votre cerveau “s’éteignent” au profit des zone reptiliennes et limbiques. D’autre part, l’hémisphère droit devient deux fois plus actif que le gauche, ce qui est une anomalie neurologique (travaux de Herbert Krugman). Ce décalage entre cerveau gauche et droit entraine la sécrétion d’endorphines qui créent votre dépendance au petit écran. C’est pourquoi, lorsque vous décidez d’arrêter, vous pouvez ressentir des symptômes de dépression, d’anxiété et de frustration.
  3. Le contenu de la plupart des programmes télévisés abaisse votre niveau de conscience car ils ont une résonnance négative basée sur la peur, la culpabilité, le manque, le désire et l’ambition.  Les messages véhiculés sont fondamentalement négatifs et de plus en plus exagérés. Face à un téléspectateur blasé, la seule parade est une escalade dans la violence, le sexe… Faites le test par vous même. Avant de regarder une émission, notez comment vous vous sentez. Puis, au fur et à mesure que vous regardez, demandez vous comment votre ressenti évolue. Vous sentez-vous heureux? Joyeux? Plein d’entrain? Motivé? Inspiré? Ou bien voyez-vous le curseur s’orienter vers l’inquiétude, le dégout, l’agacement, le stress? Juste après avoir éteint l’écran, vos pensées sont-elle plutôt positives ou négatives? Qu’avez vous envie de faire? Etes vous gonflé à bloc pour agir et bouger ou bien abattu et paresseux?
  4. Les chaines de télévision font la promotion de l’hyper commercialisation. Leur seule raison d’exister est de vendre des produits. Les programmes sont conçus pour vous faire déprimer afin de mieux vendre une solution miracle ensuite. La télévision vous incite à acheter des produits dont vous n’avez pas besoin. Les biens matériels sont rarement une solution pour le bonheur, ils sont le plus souvent une façade qui masque un mal-être.
  5. Le fait de regarder la télévision est lié à un niveau de satisfaction global plus bas et à une anxiété plus élevée. Nous nous projetons dans les personnages, mais cela ne nous donne pas la vie que nous voulons. Tout au plus nous imaginons nous vivre leur vie. Mais la vraie vie ne sera jamais comme dans les feuilletons et inconsciemment nous comparons notre vie à ces scénarios qui sont conçus pour exagérer toutes les situations. Nos croyances elles-même sont altérées et nos attentes irréalistes. Pour obtenir la vie que nous voulons, nous devons nous bouger, prendre des engagements, agir pour obtenir les résultats pour nous-même et non pas vivre par procuration.

En pratique: évaluez votre relation à la télé et faites votre choix

Dans le monde professionnel, la gestion du changement commence toujours par l’identification de ce que l’on appelle, la “Burning Platform”. Autrement dit, faire un état des lieux sans concession de la situation actuelle afin de voir clairement pourquoi on va droit dans le mur si on ne change pas. C’est important d’avoir une raison de changer, sinon au moindre obstacle, avec le premier coup de fatigue, on retombe dans ses vieilles habitudes. Pas parce que l’on manque de volonté, simplement parce que notre cerveau a tellement été renforcé dans cette direction que la moindre inattention nous fait rechuter.

Prenez une semaine pour tenir un log de votre consommation télévisuelle. Ayez un chiffre concret à la fin de la semaine. Notez également ce que vous regardez et votre estimation de la quantité de publicité que cela inclut. Pas besoin de mesurer, notez juste vos impressions à ce sujet, est-ce que cela vous a semblé beaucoup ou raisonnable. Comment vous sentiez-vous après vos sessions télé? Pourriez-vous dire si vous étiez plutôt sujet à des émotions positives (joie, enthousiasme, gratitude…) ou plutôt négatives (peur, incertitude, envie…)? Si vous avez des enfants, observez leur attitude après avoir regarder la télévision. Sont-ils nerveux ou bien ouverts et réceptifs.  Faites un état des lieux de ce que vous apporte les programmes télé.

Est-ce cela que vous voulez pour votre vie?

En parallèle, pendant cette semaine, notez toutes ces petites choses et grands projets que vous n’avez jamais le temps de faire. Du rendez-vous avec vos amis que vous ne prenez jamais le temps d’organiser à ce rêve que aimeriez concrétiser. Combien de fois vous êtes vous entendus dire: “Si seulement j’avais plus de temps, je pourrais enfin…”?

Vient alors le moment de vérité: regarder ces deux images et choisissez. Choisissez la vie que vous voulez vivre. Est-ce la votre ou une vie par procuration?

Une fois ce choix fait, la suite est simple: coupez votre abonnement. Fini. Niet. Out. Ce ne sera pas facile car comme mentionné précédemment, comme toute addiction vous pourriez, à différentes échelles, subir le contrecoup du manque d’endorphines. Mais n’oubliez pas, il ne s’agit pas de ne plus voir un film ou une émission qui vous plait vraiment, mais de les choisir intentionnellement et de les regarder sans publicité et au moment qui vous convient plutôt que d’organiser votre agenda autour d’un programme télé.

Pour vous aider, listez ce que vous aimeriez faire en lieu et place de regarder la télévision. Voici quelques suggestions en vrac:

  • du sport
  • pratiquer votre loisir favori (bricolage, peinture, lecture…)
  • une promenade
  • appeler un ami
  • écrire votre journal, bloguer
  • suivre une formation sur un sujet qui vous intéresse
  • sortir avec vos proches
  • organiser votre maison
  • méditer

Une fois votre liste établie, voici un truc qui peut vous aider: la règle des 2 minutes proposée par Shawn Achor dans son ouvrage “Choisir l’optimisme”. Si vous voulez favoriser une habitude part rapport à une autre, mettez une barrière de 2 minutes entre vous et l’habitude que vous souhaitez stopper. Dans le cas de la télévision, retirez les piles de la télécommande et rangez les dans le placard d’une pièce éloignée. L’effort supplémentaire demandé vous stoppera dans votre élan suffisamment longtemps pour que vous réalisiez que vous êtes en train de céder à votre habitude. En parallèle, si votre activité de remplacement est la lecture, gardez vos bouquins sous la main. Il vous sera tellement plus facile d’attraper votre livre que d’aller trouver ces piles que le choix sera vite fait!

Si vous aussi vous avez stoppé la télé, qu’est-ce qui vous a motivé? Qu’est-ce que vous y avez gagné? Mettez vos réponses dans les commentaires ci-dessous.

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *